Stéo Shop

Jean-Thomas Trojani : Tous concernés

Spread the love

Voici, en substance, la pensée fondamentale de l’écrivain philosophe. Mais toute la Critique de la Raison pure repose aussi sur ce postulat que notre pensée est incapable d’autre chose que de platoniser, c’est-à-dire de couler toute expérience possible dans des moules préexistants. Avec l’entrée en force de deux partis, Podemos et Ciudadanos, et de plates-formes de mouvements citoyens au cœur d’assemblées fragmentées et sans majorité: les résultats de ce dimanche confirment le séisme politique débuté avec les élections européennes de 2014. La position des réformés n’est pas intenable tant qu’elle reste une position protestante, c’est-à-dire tant que la réforme se continue, se transforme en même temps que la vie elle-même et reste en rapport étroit avec le développement humain. La France ne peut plus se contenter de politiques basées sur des idéologies qui ne fonctionnent plus dans un monde interconnecté. Là, le fait nouveau est le niveau de violence atteint. Il lui suffirait de laisser ses idées converser entre elles « pour rien, pour le plaisir ». La campagne présidentielle qui se déroule en France se joue à guichets fermés. La probabilité mathématique devient alors la mesure de la possibilité physique, et l’une de ces expressions peut être prise pour l’autre. Il prouve aujourd’hui le contraire en naviguant entre la deuxième et la troisième meilleure performance du SBF 120 aujourd’hui. Mais nous pourrons toujours répondre qu’il ne nous plaît pas d’entendre ainsi notre intérêt, et l’on ne voit pas alors pourquoi nous nous sentirions encore obligés. Une certaine cécité ? Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Ne pas choisir, c’est encore choisir ». De toutes les choses que nous avons apprises, les seules que nous retenons définitivement sont celles que nous avons revues plusieurs fois, ou qui, spontanément ou par suite des circonstances, ont été plusieurs fois réveillées dans l’imagination. L’établissement du barème est une affaire complexe car taux et tranches doivent être cohérentes avec la capacité contributive des adhérents sans décourager l’adhésion des grandes entreprises. Ne pas avoir pris cette initiative dans le cadre de la Loi sur la transition énergétique relève d’une stratégie parlementaire dont l’analyse n’entre pas dans les compétences des auteurs de ce blog. » Je me rappellerai toujours la surprise de mon interlocuteur quand je lui répondis : « Si je savais ce que sera la grande œuvre dramatique de demain, je la ferais. Il y aurait donc lieu de se demander si le temps, conçu sous la forme d’un milieu homogène, ne serait pas un concept bâtard, dû à l’intrusion de l’idée d’espace dans le domaine de la conscience pure. Toutes les races perfectionnées, poussées et comme forcées dans une direction particulière, deviennent difficiles à propager. Les enjeux sont simples.

Archives

Pages