Stéo Shop

Antonio Fiori : La tour Triangle dans le vent des polémiques

Spread the love

En un an la bourse de Shanghai s’est envolée de 130%… Si l’acte de la création consiste à réaliser les idées, les idées avant la création n’avaient donc en Dieu que cette réalité que l’on appelle en métaphysique réalité subjective ? C’est l’idée du monde qui est une merveille ; ce n’est pas l’étoffe dont il se compose. Celui-ci subordonne également l’intelligence à la volonté, laquelle est la seule chose en soi, l’intelligence n’étant que son mode d’apparition. Ces valeurs intercalées ne pourraient être rigoureusement exactes que par un hasard infiniment peu probable ; mais il est extrêmement probable qu’elles diffèrent très-peu des valeurs exactes, attendu que ni l’expérience ni la théorie n’indiquent des causes de brusque perturbation dans l’intervalle. Il ne s’agit pas ici de rechercher si j’ai raison ou tort, ni d’où peut venir mon erreur ; nous verrons CELA ailleurs… : penser, dans ce cas, c’est donc apercevoir un rapport de convenance ou de disconvenance entre deux idées, c’est sentir un rapport. Les rapports des êtres les uns avec les autres sont une série d’illusions : les yeux nous trompent, les oreilles nous trompent ; pourquoi le coeur serait-il le seul à ne pas nous tromper ? D’une croyance qui répondait à un besoin on aura passé à une croyance nouvelle qui ressemble extérieurement à la précédente, qui en accentue tel caractère superficiel, mais qui ne sert plus à rien. Du reste, on n’ignore pas que les gouvernants civils ou militaires n’eurent alors qu’une préoccupation : empêcher à tout prix cet héroïsme potentiel de se traduire par des actes ; ils redoutaient visiblement d’avoir à payer, plus tard, les services qu’auraient rendus les déshérités. Il est donc tout simple que les actes par lesquels l’homme se rapproche le plus des animaux lui suggèrent instinctivement les perceptions ou intuitions fondamentales dont il a besoin pour se conduire dans l’exercice de ses fonctions animales, et dont les animaux mêmes paraissent avoir au moins une conscience obscure. Tel est l’instinct primitif. Bref, les théoriciens de la morale postulent la société et par conséquent les deux forces auxquelles la société doit sa stabilité et son mouvement. La fusion IR-CSG n’est pas la pierre de touche de la réforme fiscaleSe pose aussi la question du mode de prélèvement. Si les intervalles étaient assez longs pour que le système et l’organe fussent revenus à leur état primitif, il est simple que la sensation répétée serait comme nouvelle ». D’un autre côté, les services rendus à titre onéreux, sous condition de retour, et, par ce motif, essentiellement économiques, ne restent pas pour cela, quant à leurs effets, étrangers à la morale. La cause des idées et de la philosophie ne doit à Julien aucune prédilection ; elle ne lui doit, comme à ses adversaires, que la plus stricte impartialité. L’accord transatlantique est celui qui concerne le plus directement l’Europe, mais l’initiative américaine dans le Pacifique est tout aussi significative de cette réorientation des négociateurs des grandes puissances commerciales vers d’autres priorités que le cycle multilatéral. Il est encore là, heureusement dissimulé sous les apports de la civilisation ; mais aujourd’hui encore nous aimons naturellement et directement nos parents et nos concitoyens, tandis que l’amour de l’humanité est indirect et acquis. Elle n’a cependant rien perdu de sa force ; seulement elle a produit sur nous, comme principe de changement, tout ce qu’elle pouvait produire. En attendant cette confirmation, nous avions des résultats que la méthode philosophique, telle que nous l’entendons, nous autorisait à tenir pour vrais. Les organismes normalisateurs ont aussi un rôle à jouer. Il y a un an, la tendance était au baril de pétrole stable à 110 dollars, prix convenant à la grande majorité des producteurs, pour financer notamment la paix sociale. Il se ménage donc un refuge dans la théorie platonicienne, avec une Idée du Bien qui domine toutes les autres : les raisons d’agir s’échelonneraient au-dessous de l’Idée du Bien, les meilleures étant celles qui s’en rapprochent le plus ; l’attrait du Bien serait le principe de l’obligation. Il n’est pas douteux, en effet, que la force n’ait été à l’origine de la division des anciennes sociétés en classes subordonnées les unes aux autres. L’un explique, par les mouvements diurne et annuel de la terre où l’observateur est placé, les apparences du système astronomique ; l’autre veut trouver dans les formes, ou dans les lois constitutives de l’esprit humain, l’explication des formes sous lesquelles nous concevons les phénomènes, et auxquelles les hommes sont portés (mal à propos selon lui) à attribuer une réalité extérieure. C’est parce que le produit net est une chose que la valeur ainsi que le bénéfice légitime sans oublier les salaires et en tenant compte des nécessités de l’échange justifie le capital par le moyen de la propriété. Et si, au lieu d’envisager la nature dans la hiérarchie de ses divers règnes, on la considère dans l’évolution progressive de ses différentes époques de création, on trouve encore qu’à ce point de vue c’est le complexe qui procède du simple, que c’est le système des organismes inférieurs qui est le point de départ et la base du système des organismes supérieurs de la matière, qu’ainsi, par exemple, tous les mondes où aujourd’hui se manifestent la vie et même l’intelligence ont commencé par la forme rudimentaire des nébuleuses. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Dans une dispute il y a deux bouffons ; dès que l’un cède, les deux y trouvent leur compte ». À partir de ces informations, il sera possible d’établir une politique de stockage en relation avec les États, qu’ils soient structurellement déficitaires ou excédentaires et ce par grande région du monde (Europe de l’Ouest-bassin méditerranéen, mer Noire-Moyen-Orient…

Archives

Pages